Le jardin botanique de Berlin


Découvertes / samedi, septembre 7th, 2019

Comme vous le savez à présent, mon faible pour les serres est lié à cette idée d’oasis sous verre qu’elle véhicule. Que l’on parle d’un simple terrarium, d’une serre de jardin, ou celles immenses d’un jardin botanique, je suis toujours émerveillé par cette nature sous contrôle, limitée dans son écrin de verre.

Avec les travaux que nous avons lancé dans la maison début juin nous avons été très occupés. Cela explique l’absence d’article depuis la fin du mois de mai. Mais la rentrée s’annonce déjà palpitante, j’aurai l’occasion de vous en reparler très vite !

Depuis plusieurs années, nous avions envie de visiter Berlin, c’est à présent chose faite avec ces 5 jours que nous nous sommes offerts fin août. Dès que je visite une nouvelle ville, je me renseigne et inclus systématiquement la visite du jardin botanique au programme. C’est par une belle journée d’été, que nous avons visité l’ensemble des serres du jardin botanique de Berlin. Il y en a pour tous les goûts !

Je n’ai pas été déçu du voyage comme on dit ! Avec plus de 43 hectares le jardin ainsi que les serres sont une véritable invitation à la flânerie. Situé au sud de Berlin, le site est divisé en trois zones :

⁃ Herbarium Berolinense, le musée botanique qui comprend une collection de plantes séchées en herbier et sa bibliothèque spécialisée (abrité dans la plus belle villa du parc).

-L’arboretum, le parc qui regroupe une collection de bosquets et de roses

-La quinzaine de serres qui abrite la végétation africaine, latine, méditerranéenne, asiatique et océanique.

Inutile de préciser qu’avec un site aussi complet le Botanischer Garten et l’un des trois plus grands jardins botaniques au monde. En une journée vous faites le tour du globe à la rencontre de toutes les espèces et en limitant votre empreinte carbone !

À l’intérieur des serres, l’émerveillement est total. Sous une température tropicale avec une humidité très élevée, vous croiserez notamment des bambous géants, toute une collection d’alocasia et de calathea… Dans les autres serres, se trouvent des exemplaires rares de fougères, de plantes carnivores, cactus, orchidées…

Le jardin dispose d’une des plus grande serre du monde, la Große Tropenhaus, de 25 m de haut, sur 30 de large et 60 de long. Comme pour les immeubles, cette course à la grandeur n’a pas de limite, la serre de Beauval (14 000 m² de verre et d’acier) devrait atteindre 38 mètres de haut.

Qu’importe Berlin brille par sa collection qui compte plus de 22 000 espèces et le charme désuet de ses anciennes cathédrales de verre.

Je serais curieux de savoir si des serres dans le monde sont alimentées en énergies renouvelables (solaire, éolien…). Après tout, dans le contexte actuel, on ne peut pas fermer les yeux sur le coût énergétique de ces paradis verts.

C’est entre 1897 et 1910 que le jardin fut créé, sous la direction d’Adolf Engler, avec pour objectif principal d’étudier les plantes des colonies allemandes. Wikipedia nous apprend même que jusqu’à la fin des années cinquante, les serres nécessitaient environ 1 500 tonnes de charbon annuelles pour leur chauffage, en revanche, on ne connaît pas le coût énergétique qu’elle représente aujourd’hui.

Vous avez la chance de visiter la capitale teutonne prochainement ? N’hésitez vraiment pas à vous rendre au jardin botanique, ce sera votre parenthèse de calme dans une ville où la fête ne se termine jamais !

 

Une réponse à « Le jardin botanique de Berlin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *