Alocasia Zebrina


Plantes / mardi, janvier 15th, 2019

Qu’on aime ou non son style l’Alocasia Zebrina ne laissera personne indiffèrent.

Pour ma part, je suis directement tombé sous le charme de cette plante tropicale endémique des Philippines, découverte sur Instagram sur le profil de The Black Leaf . Au sein de ma collection c’est l’une de mes favorites.

L’Alocasia pousse principalement en Asie et fait parte de la famille des Araceae. Pouvant atteindre jusqu’à 1,20 m de hauteur, on peut la trouver dans le commerce sous différentes tailles. Un look exotique, remarquable par ses feuilles en forme de lance et ses tiges d’un blanc zébré de brun. J’ai parfois l’impression de voir une plante animale, sorte de créature fantastique tant son style est particulier.

C‘est la candidate parfaite si vous cherchez une plante originale qui donnera un coup de fouet à la déco de votre appartement.

Nom : Alocasia Zebrina.

Famille : Araceae.

Température : rustique jusqu’à +10 °C. Se plait à une température comprise entre 18°C et 20°C.

Exposition : de la lumière mais sans soleil direct.

Arrosage : vaporiser régulièrement son feuillage. Maintenir la motte humide en été par des arrosages fréquents. Réduire l’arrosage en hiver.

Hygrométrie : moiteur60% d’humidité. Ne pas hésiter à la pulvériser régulièrement avec de l’eau de pluie ou déminéralisé.

Mon expérience : j’ai commandé une Alocasia Zebrina en ligne chez FloraStore un magnifique spécimen m’a été livré rapidement, et bien emballé. Rien à redire sur la prestation. Hélas, en moins d’un mois, la plante a perdu toutes ses forces jusqu’à mourir. J’ai lu par la suite qu’elle craignait les changements de place et les courants d’air. À noter que nous étions en novembre 2017, et il faut dire que je renouvelle l’air de l’appartement peu importe la saison…

Juin 2018 – Quentin m’offre un superbe spécimen (de deux pieds) provenant de la célèbre boutique de Justine What the flower. Depuis j’ai eu le droit à de nouvelles feuilles, niveau arrosage, je n’hésite pas à l’arroser copieusement tous les 15 jours. Puis quand la surface du substrat sèche, j’arrose de nouveau. Pour le reste, méfiez-vous du chauffage, des courant d’airs, et de l’eau stagnante dans la coupelle (risque de pourriture des racines).

3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *